L'INITIATIVE E.V.A.

Les voitures devraient protéger tout le monde

Certaines personnes sont moins en sécurité que d'autres sur la route. Voilà pourquoi il est temps de partager plus de 40 ans de recherche en sécurité – afin de construire des voitures plus sûres pour tous. Pas seulement pour l'homme moyen.

Aidez-nous à fabriquer des voitures sûres pour tous

Lorsqu'une femme se met au volant d'un véhicule, elle suppose qu'elle est en sécurité. Pourtant, en 2019, la plupart des constructeurs automobiles produisent toujours des véhicules en se basant exclusivement sur les données des essais de collisions effectués avec des mannequins masculins. Pour cette raison, les femmes en moyenne courent un plus grand risque d'être blessées dans des accidents de la route que les hommes.

Mais pas dans un véhicule Volvo. Notre équipe de recherche sur les accidents a compilé des données réelles depuis les années 1970 afin de mieux comprendre ce qui se produit pendant une collision. Ce que Volvo a constaté est que les femmes et les hommes apparaissent autant les uns que les autres dans ces données. C'est pourquoi nous croyons que les deux sexes devraient être représentés dans les essais. Dans le cadre de l'initiative Des véhicules sécuritaires pour tous, nous partageons les résultats de plus de 40 ans de recherches. En permettant à tout le monde de télécharger ces données, nous espérons contribuer à faire que tous les véhicules soient plus sécuritaires. Parce que chez Volvo, nous mettons toujours la priorité sur les gens.

“En recueillant des données réelles depuis longtemps, il a été possible d'identifier quelles blessures surviennent dans différents types d'accident, et ce, pour les hommes, les femmes et les enfants moyens.”

 

 

affirme le Dr Lotta Jakobsson, spécialiste technique principale au Centre de sécurité de Volvo Cars.

Le résultat de plus de 40 ans de recherche

En 1970, l'équipe de recherche sur les accidents de la route de Volvo a été formée. Depuis, l'équipe a récolté et analysé les données de plus de 40 000 véhicules et 70 000 personnes. Cela a mené à plusieurs systèmes novateurs présents dans les véhicules aujourd'hui. 

Le siège qui réduit de moitié les risques de coup du lapin

Les femmes courent plus de risques de subir un coup de fouet cervical que les hommes. Cela peut être attribuable à une anatomie différente et à la force musculaire. Mais pas dans un siège Volvo. Grâce à notre système de protection contre le coup du lapin qui combine un appuie-tête robuste unique et la conception intelligente du siège visant à protéger tant la tête que la colonne vertébrale, nous ne voyons plus de différence dans les risques de coup de fouet cervical entre les hommes et les femmes.

Un bouclier de sécurité intelligent

Les femmes en moyenne ont plus de risques que les hommes de souffrir de blessures à la poitrine dans un accident d'auto à cause des différences dans l'anatomie de la poitrine et de la force musculaire.

Pour une protection optimale, nous développons constamment la structure de nos véhicules, nos ceintures de sécurité et les coussins gonflables latéraux afin de minimiser l'impact sur les occupants. Une innovation de Volvo, le système de protection en cas d'impact latéral (SIPS) fait appel à une structure intelligente afin d'augmenter la sécurité globale. En fait, le SIPS et les coussins gonflables latéraux réduisent les blessures graves à la poitrine de plus de 50 % pour tous les occupants.

Protéger toutes les têtes

Les femmes ont des besoins spécifiques en matière de protection, même dans les collisions latérales. Plus une personne est petite, plus elle sera placée bas dans le véhicule et plus elle sera près du volant lorsqu'elle conduit – ce qui fait des rideaux gonflables couvrant toute la surface de la glace une caractéristique de sécurité essentielle.

En plus du SIPS, les rideaux gonflables réduisent le risque de blessures à la tête d'environ 75 %. Ils se gonflent en 1/25 seconde et empêche la tête de heurter les objets à l'extérieur du véhicule, entre autres. Il s'agit du premier système de coussins gonflables à offrir une protection améliorée aux occupants tant à l'avant qu'à l'arrière du véhicule, rehaussant davantage la protection en cas d'impact latéral.

La caractéristique la plus efficace pour sauver des vies sur la route

Un accident d'auto peut arriver à n'importe qui. Jusqu'à maintenant, notre ceinture de sécurité a sauvé plus de 1 million de vies. Elle protège tout le monde – peu importe votre taille, votre sexe ou la forme de votre corps. Toutefois, un groupe de personnes encourt plus de risques uniques que les autres : les femmes enceintes.

À titre de l'une des plus importantes inventions en matière de sécurité routière, notre ceinture de sécurité offre une excellente protection dans tout type de collision. Pour en savoir plus à propos des femmes enceintes et de leurs fœtus, nous avons élaboré le premier mannequin de femme enceinte de taille moyenne pour les essais de collision. Il s'agit d'un modèle informatisé qui rend possible l'étude de la façon dont les occupants bougent et comment la ceinture de sécurité et les coussins gonflables affectent les femmes enceintes et les fœtus, entre autres.

“ Les véhicules sont conduits par des gens. Par conséquent, le principe directeur qui guide tout ce que nous faisons chez Volvo est et doit demeurer la sécurité



Gustaf Larson, cofondateur de Volvo

Découvrir les innovations de Volvo en matière de sécurité

Comment rendre les voitures plus sûres pour tous

Depuis les années 50, nous avons étudié plus de 43 000 voitures, ayant transporté 72 000 personnes, impliquées dans des accidents. Ces travaux ont contribué aux innovations telles le système WHIPS contre le coup du lapin, le système SIPS de protection contre les chocs latéraux et des dispositifs pour la sécurité des enfants. Nous avons réuni plus de 100 documents de recherche, disponibles librement en téléchargement, pour contribuer à la construction de voitures plus sûres pour tous, sans distinction de sexe ou de taille.

E.V.A. - DES VOITURES PLUS SÛRES POUR TOUS

Questions fréquemment posées

  • Depuis combien de temps Volvo fait-elle des tests avec des mannequins féminins?

    Nous effectuons des essais avec des mannequins féminins depuis 1995. Nous avons commencé par le seul mannequin féminin de petite taille pour collisions frontales baptisé HIII 5e percentile. En 2001, nous avons ajouté un mannequin de petite taille pour les collisions latérales : SID2s. Pour le premier mannequin féminin de taille moyenne, nous avons élaboré un modèle virtuel d'une femme enceinte au début des années 2000. Dix ans plus tard, nous avons agrandi la famille de mannequins avec un mannequin féminin de taille moyenne pour l'évaluation des coups de fouet cervicaux lors de collisions arrière, à titre de seul constructeur automobile dans le codéveloppement de EvaRID.

  • Comment Volvo Cars élabore des véhicules sécuritaires en fonction de données réelles

    Les données sur les véhicules Volvo en Suède ont été recueillies et stockées dans la base de données statistique de Volvo Cars depuis 1970. Le but est de fournir une importante somme de données facilement consultables concernant le type de blessures qui survient dans des types d'accidents précis. Les résultats peuvent ainsi être appliqués à la conception de nos véhicules. La bonne nouvelle est que nous recueillons des données de la même façon depuis de nombreuses années, ce qui nous a permis de schématiser nos progrès et d'améliorer notre taux de succès au fil des ans.

  • Volvo a recueilli les données de combien d'accidents?

    Dans une étude préliminaire de 1967, nous avons commencé avec 28 000 cas. Depuis 1970, nous avons inclus dans notre base de données statistique plus de 43 000 véhicules impliqués dans de vrais accidents avec 72 000 occupants. De plus, nous utilisons des données provenant de plusieurs bases de données dans le monde pour effectuer ses analyses.

  • Sur quelles connaissances l'initiative se base-t-elle?

    Les connaissances auxquelles vous pouvez accéder et que vous pouvez télécharger par l'entremise de ce projet représentent un ensemble de plus de 100 études. Il s'agit d'un regroupement de certaines des recherches effectuées dans le cadre du développement d'innovations de sécurité chez Volvo Cars depuis les années 1950.

  • Dois-je tout de même porter ma ceinture de sécurité dans un véhicule Volvo?

    Oui, la ceinture de sécurité est toujours le moyen le plus efficace de sauver des vies et de réduire les blessures en cas d'accident. C'est aussi obligatoire dans la plupart des pays du monde. Les ceintures de sécurité de Volvo sont continuellement améliorées afin de rehausser davantage la sécurité de tous.

La sécurité pour tous

Nous avons commencé à construire des voitures car aucune ne nous semblait assez sûre pour les routes suédoises. Nous avons conjugué cet engagement en faveur de la sécurité avec nos analyses des accidents de la vie réelle pour créer des innovations exclusives – système WHIPS contre le coup du lapin, système SIPS de protection contre les chocs latéraux – désormais en série sur toutes les Volvo.